Rencontres de Sète 10 août 2019

Le samedi 10 août 2019 à Sète doit avoir lieu une rencontre des groupes antirépression et défense collective de la région.

Samedi 10 août à 14h à l’Astragale, 21 rue Pierre Sémard, Sète (accueil café/tables de presse dès 13h).

Si vous souhaitez y participer, n’hésitez pas à contacter la défense collective de Sète ou à nous contacter.

FACE A LA REPRESSION POLICIERE ET JUDICIAIRE : DEFENDONS-NOUS COLLECTIVEMENT !

Coordination régionale de défense collective

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, la répression n’a cessé de s’intensifier. Que ce soit dans la rue, au commissariat ou au tribunal, l’objectif de l’Etat est clair : briser les liens de solidarité et écraser toute contestation. La justice a toujours été un instrument au service des riches pour maintenir leurs privilèges. Elle nous montre qu’elle sert aussi à mater une révolte. Mais il n’y a pas de fatalité. Nous devons l’affronter collectivement et n’abandonner personne entre ses mâchoires.

C’est pourquoi nous refusons les stratégies individuelles de défense qui viseraient à se dissocier des autres pour sauver sa peau ou atténuer sa peine. Notre meilleure chance de prendre moins cher sera toujours le rapport de force collectif.

Suite aux rencontres de défense collective organisées à Toulouse les 6 et 7 juillet derniers, nous proposons de créer une coordination régionale de défense collective pour faire face à la répression qui s’étend de la rue aux tribunaux, jusqu’à la prison.

Un coup contre un ou une d’entre nous est un coup contre tous ! Ne laissons aucun inculpé ou prisonnier isolé.

Objectifs d’une coordination régionale :

  • Assurer une solidarité entre villes et briser l’isolement géographique face à la répression (rassemblements, caisses de soutien, etc.) ;

  • Préparation collective des procès ;

  • Accompagnement dans les démarches avec les avocats ;

  • Soutien matériel et moral aux prisonniers et prisonnières ;

  • Partage d’outils et de pratiques (ateliers GAV, etc.).

ODJ indicatif de la rencontre de Sète :

  1. Rapide introduction ;

  2. Présentation et attentes des différents collectifs présents ;

  3. Point sur la répression locale (procès, instructions, etc.) et les besoins des collectifs antirep ;

  4. Propositions et initiatives communes pour récolter des fonds ;

  5. Quel relais de l’appel du 5 octobre (cf. rencontres de Toulouse) dans la région ? ;

  6. Quelle structuration pour la coord ? (échanges et mutualisation d’analyses et de matériel juridique).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *